Psychothéra-pute

J’ai déjà entendu des choses bizarres. J’ai déjà fait des choses bizarres. Un homme d’église m’a déjà payé pour faire des trucs qu’il n’oserait pas demandé à sa femme. Un mari frustré a déjà passé sa colère et ses frustrations avec moi lors d’une séance. Un homme m’avait payé pour le frapper, seulement ça; les coups de fouets, des tapes; il m’a même crié à un moment: insulte moi ! Je crois que je suis bien plus qu’une simple pute de luxe; je suis une psychothérapute.

Il est 16h. J’avais rendez-vous avec un pasteur. Comprenez que je dois omettre son nom, secret professionnel oblige. C’est un client habituel. Il m’a appelé et m’a juste dit d’être là à 16h. Pas la peine de préciser l’adresse, je connais. 16h; sa femme doit être sûrement dans une réunion de prière avec les dames missionnaires de son église. 16h; une séance de deux heures, monsieur a un serment à faire à 19h devant son assemblée, il aura besoin d’une petite sieste avant de s’y rendre. J’arrive et comme d’habitude, je sais qu’il me laisse la porte ouverte et que je dois fermé derrière moi. Je me dirige tout de suite vers la chambre d’ami. Monsieur ne veut pas souiller son lit conjugal. Il a des principes; c’est quand même un pasteur si je dois le rappeler. J’arrive devant la porte de la chambre, j’ai même pas eu besoin de frapper que monsieur me demande d’entrer. Il a dû écouter mes pas dans l’escalier. J’entre. Je le trouve coucher, sur le dos, le fouet à côté du lit. Il me supplie de le punir, car il a péché… Ça commence presque toujours comme ça. Sept coups de fouet pour les sept péchés capitaux. Puis il vient pleurer dans mes bras. Je le console sur mes seins nus. Ça l’excite. Il confesse ses péchés: « Il a couché avec une fidèle de l’église. La dame est mariée à un diacre. Il n’aurait pas dû. »Je ne suis pas là pour comprendre. Je suis là pour écouter. La thérapie par l’écoute. Je fais rarement du counseling. Je ne fais qu’écouter. Après son histoire, sa tête posée sur mes seins et ma main caressant son verge, il devient tout excité et commence à me mordiller les seins. Puis sa main se glisse vers ma chatte et il commence à titiller mon clitoris. Puis il se couche et me demande de le chevaucher. Le pasteur est un soumis. Il jouit les yeux fermés, s’agrippant à mes fesses. En un instant, je me suis mis a l’imaginer en train de faire sa prière. Je ne suis pas là pour juger. En thérapie, on ne juge pas. Je me lève, prend mon honoraire, puis me rend sous la douche. Il évite toujours de me regarder après l’acte. Comme s’il avait honte. Je me demande si après moi, il ne voit pas une autre pute pour confesser ce qu’il fait avec moi…

19h, je suis à mon hôtel habituel. J’avais reçu un coup de fil un peu bizarre. Un gars voulait prendre rendez-vous. Il n’avait pas d’endroit où me recevoir alors je lui ai donné l’adresse de l’hôtel et le numéro de la chambre. 19h, trois coups à la porte. Je lui demande d’entrer. Encore trois coups, plus léger cette fois; il est sourd ou quoi? Je me lève et vais ouvrir la porte. C’est une fille, dans les vingtaines. Elle me regarde de la tête au pied, fait une grimace qui a l’air d’être sympa, recule d’un pas et laisse la place à un jeune homme, aussi dans la vingtaine. Il doit être à peine plus âgé qu’elle. Dans ma tête, j’imagine déjà le scénario d’un threesome. Mais quand la fille recula d’un pas et poussa le jeune vers moi, j’avoue n’avoir rien compris. Je me demandais ce qui se passait. Elle me regarda de nouveau, poussa son mec à l’intérieur de la chambre en lui disant qu’elle sera dans le bar à l’attendre. Elle tourna le dos et disparut dans le hall.

_ C’était quoi ça? Demandais-je.

_ Quoi? Ah! Ça, c’était ma p’tite amie.

Ah! Bon? Qui emmène son petit copain voir une pute? Et pourquoi?

_ Elle veut pas se joindre à nous?

_ Non, non, je ne crois pas.

_ D’accord, dis-je en commençant à me déshabiller.

_ Qu’est-ce que tu fais? Dit-il en tremblant un peu…

_ À ton avis? T’es là pour ça non?

_ Mais… En fait, tu vois, c’est ma copine qui a insisté. On a essayé de faire l’amour et j’arrivais pas à bander. Elle a cru que ça pourrait m’aider… disait le jeune homme tout gêné..

Bon! Tu y crois, toi? Ça m’allait bien de servir de thérapute pour des gars frustrés, des pasteurs infidèles, tout ce tralala, mais la thérapie de couple, je m’y attendais pas. Faudrait vraiment que je double mes honoraires….

11 commentaires sur “Psychothéra-pute

  1. Il évite toujours de me regarder après l’acte. Comme s’il avait honte. Je me demande si après moi, il ne voit pas une autre pute pour confesser ce qu’il fait avec moi…
    😂😂

    😌 ton imagination est trop débordante.

    Aimé par 1 personne

  2. Déjà jvous remercie d’avoir présenter la prostitution d’une manière scientifique et thérapeutique et non comme un acte de vendre son corps.

    J’espère te voir continuer à réformer la conception de notre société

    Sow thnx

    J’aime

  3. « …mais la thérapie de couple, je m’y attendais pas. Faudrait vraiment que je double mes honoraires…. »

    Sa se lè antreprenè a komanse wè biznis li ap pran chanje nan men l wi.

    M renmen jan otè fasilman glise nan po pèsonaj li yo. M t ka fasilman pran yo pou rezilta temwanyaj, entèvyou.

    Ti lekti a bay plezi…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s