Le male alpha: le complexé

Je me souviens encore petit quand on me charriait à propos de ma voix… Tu parles comme une nana, disaient-ils. J’ai jamais trop compris ce concept de voix d’homme, peut-être parce que je l’ai jamais eue mais bon… Ce que j’essaie de te dire c’est qu’il y a un peu trop de clichés concernant le sexe masculin de l’être humain. Tellement de clichés, qu’il arrive que ce dernier devient complexé. Et il fait toujours  tout pour prouver aux autres qu’il est un mâle. Et le mâle, c’est fort, c’est viril…au final, c’est surtout con !

Viens, assieds-toi. Qu’est-ce qu’on boit ? Tu veux essayer le Dynours Punch ? Tu vas adorer.

Je crois que nous, le sexe masculin, sommes autant victimes des clichés qu’on nous vend que le sexe féminin. Te souviens-tu ? Pour être belle, il faut avoir les cheveux d’Angelina Jolie, la silhouette de J-Lo, le cul de Kim Kardashian et la couleur de peau qui va avec. Ce genre de conneries qu’on nous vend à la tv. Pour nous, c’est faut avoir la silhouette de Tom Cruise, les muscles de Schwarzenegger. Combien de petits garçons à l’école sont victimes des railleries parce qu’ils ne sont pas très doués en sport alors qu’ils sont calés dans les autres matières ? D’ailleurs, les geeks, ils sont des loosers. Les filles les aiment pas, sauf quand elles ont besoin d’aide pour un devoir. Et les mecs, ils ne sont pas vraiment potes avec lui. C’est juste un camarade de classe. Je souhaite rappeler ici : il est rare que tous les gars musclés finissent comme Schwarzenegger. Alors que Mark Zuckerberg, lui, n’était qu’un looser geek. 

Je te ressers ?

Tu as déjà vu une fille se plaindre de ses rondeurs ? Qu’elle trouve ses seins trop gros ou trop petits ? Qu’elle aurait aimé avoir un plus grand fessier ? Tu te dis qu’elles sont complexées, c’est sûrement parce que tu n’as jamais vu un gars qui va à la gym juste pour pouvoir impressionner les filles. Tu n’as jamais vu un mec cherchant toutes les recettes sur le web pour allonger ou agrandir son phallus. Tu t’imagines, le mec mesure son ego à la grosseur de son sexe. Plus c’est grand, plus il est fier. Maintenant, imagine un gars avec un truc minuscule. Le pauvre risque d’être sans estime de soi.

Je crois qu’il est vraiment temps qu’on arrête ces conneries. Tu te trouves trop grosse, mon amie ? Va à la salle de sport. Fais un régime. Fais du jogging. Mais ne fais pas tout ça parce qu’ils/elles te trouvent trop grosse. Si tu te sens bien dans ta peau, reste toi-même. Tu te sens petit ? Tu veux des muscles ? Va à la salle de sport. Fais du push-up. Mais ne fais pas tout ça parce qu’ils te disent que tu es trop petit. Si tu te sens bien ta peau, mon ami, reste toi-même. Qui a dit que pour être un homme, il faut être fort? Ce con, c’était sûrement un mâle, n’a pas connu ma mère. Sinon, il aurait su que les femmes, elles aussi, sont fortes.

Moi, j’ai fini par comprendre qu’il est faible celui qui veut toujours prouver sa force. Qu’être fort, c’est de pouvoir reconnaître ses faiblesses et faire de son mieux pour les renforcer. Qu’un homme reste un être humain : c’est sensible, ça pleure, ça a besoin de câlins et d’affection.

On s’fait un câlin, Vanessa? Et elle a dit « oui »…

Dis leur que je reste un homme, pas besoin d’être un mâle alpha. Mais juste comme ça, il est devenu quoi le gros dur de ta classe ???

Un commentaire sur “Le male alpha: le complexé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s